Tendances alimentaires 2019: Les consommateurs changent de mode de consommation

La liste des prévisions de tendances pour 2019 du groupe d’experts Trendpotter de la Specialty Food Association le confirme : 2019 s’annonce comme une année qui propulse l’industrie des aliments de spécialité vers de nouveaux sommets.

Les consommateurs recherchent de plus en plus la durabilité, le mouvement des plantes et ont le désir de renouer avec les saveurs régionales et leur authenticité.

De vieux mets comme les glaces sont en train de se réinventer, tandis que des aliments et des saveurs du monde entier sont de plus en plus adaptés aux repas de tous les jours.

S’étendant au-delà des végétariens et des végétariens, les aliments à base de plantes attirent aujourd’hui de nombreux consommateurs intrigués par les bienfaits pour la santé et préoccupés par la provenance de leurs aliments. On observe aussi un retour aux produits de saison, et ce, partout dans le monde. Les « super végétaux », aux multiples vertus annoncées, continuent à avoir le vent en poupe. De la spiruline aux baies de goji, ces « super aliments sont demandés en France. En Italie, curcuma et gomasio sont les champions. Xavier Terlet constate, également, l’émergence du moringa.

Les palais se tournent vers les cuisines régionales du monde et les produits incorporant du cannabis légalisé sont en force croissance et sont recherches par de nouveaux consommateurs. Des huiles, des cafés, des thés, des chocolats, des produits de boulangerie, de la bière et des pâtes en contenant sont proposés.

Les emballages entrent en force dans les préoccupations des consommateurs. Ils recherchent de plus en plus des emballages responsables, à base de composants recyclés respectueux de la nature ou issus de végétaux.

Les boissons fonctionnelles fermentées prêtes à boire réfrigérées connaissent une hausse importante de l’intérêt des consommateurs. Cette tendance s’illustre bien au palmarès des Trophées de l’innovation du SIAL Innovation. En effet, on peut citer KEFIR NAMASTE qui a obtenu le Grand Prix Or pour son kéfir d’eau aux fruits vegan, produit en Grèce.

Le snacking est la cinquième principale orientation 2019. Pour la majorité des consommateurs, le grignotage fait partie du quotidien. Il est considéré comme un encas, moment incontournable de la journée.

Le bio se répand de plus en plus. Les distributeurs déclinent des produits bio dans leurs marques propres et les grandes marques nationales proposent du bio à coté des produits classiques. « Mais la mention bio va de moins en moins suffire et finira par s’apparenter à un standard. Ce qui fera la différence, ce sont les valeurs qui pourront y être associées », estime Xavier Terlet. Comme le bien-être animal ou la pérennité des filières.

Dans les faits, ces tendances se traduisent par l’achat de produits locaux, Les consommateurs privilégient le végétal et délaissent la viande (que l’on consomme de très bonne qualité lors d’occasions exceptionnelles). Une part croissante des consommateurs optent aussi pour des marques qui garantissent une rémunération juste pour les agriculteurs, ainsi que pour des entreprises alimentaires qui s’engagent dans la lutte contre le gaspillage. En d’autres termes, le consommateur d’aujourd’hui est responsable et concerné, sans que cela se fasse au détriment de saveurs gourmandes et authentiques.

Partager cette publication